Guide Michelin 2012

QuimperSaint-Corentin veille sur Quimper, capital de la Cornouaille, traversée par l'odet. Ville d'art et d'histoire de Finistère en Bretagne

Quimper

La cathédrale Saint Corentin à Quimper

Située sur la rivière de l’Odet, au fond d’une ria d’une vingtaine de kilomètres, Quimper a toujours été un site abrité et un lieu de passage. Dès la conquête romaine, s’implante au bord de L’Odet, un peu en aval du site actuel de la ville, un petit centre urbanisé autour d’un port ouvert jusqu’au monde méditerranéen. Cette activité deviendra une des constantes de la ville jusqu’au milieu du vingtième siècle.

Un peu plus tard, les immigrants bretons privilégient un autre centre pour leur implantation, en amont au niveau du confluent (en breton : Kemper). Le choix de Quimper comme siège épiscopal favorise le développement de la ville déjà lieu de résidence du puissant Comte de Cornouaille. Dès le 13éme siècle, la construction de la cathédrale et la ceinture de remparts structurent la ville. Le chantier de la cathédrale Saint-Corentin s’étend sur plusieurs siècles pour en faire un des édifices majeurs de l’art gothique en Bretagne.

Au 16ème siècle, après le rattachement de la Bretagne à la France, l’arrivée d’une administration royale se traduit par la construction d’hôtels particuliers complétés au siècle suivant par de nombreux couvents liés à la Réforme catholique. La ville reste cependant une ville de marchands et d’armateurs qui construisent de sobres maisons en pans de bois ou en pierre.